Connect with us

Sports

Les professeurs s’imposent lors d’un tournoi de Handball

Publié

le

Vendredi 12 janvier de 13h à 14 h, les élèves du collège François Péron de Cérilly ont eu l’occasion de disputer un tournoi de Handball face à leurs professeurs. Organisée par Monsieur Bros, professeur d’EPS de l’établissement et responsable de l’Association Sportive, cette rencontre professeurs / élèves a rassemblé 36 collégiens de tous niveaux.

Les élèves étaient répartis en 5 équipes où les benjamins et les minimes étaient mélangés. Une sixième équipe était composée de six adultes : M. Fontaneto (Gestionnaire), Mme Léonard (Professeur de SVT), M. Meunier (Professeur documentaliste), M.Ton That (Professeur d’Arts Plastiques) et Aurélien (Service civique). 

Le tournoi s’est déroulé en deux phases. Placées dans deux poules de trois, chaque équipe a disputé deux rencontres face aux équipes de la même poule. Puis, des matchs de classement ont opposé les troisièmes et les deuxièmes de chaque poule.

Premiers de leur poule, l’équipe « Orange » et celle des professeurs se sont qualifiées pour la grande finale.  A l’issue d’un match serré, les professeurs ont remporté la partie (2 buts à 1) et le tournoi.

Cette rencontre a largement été appréciée par l’ensemble des participants et a contribué à créer du lien entre les élèves et l’équipe pédagogique. Toutes les équipes n’ont désormais qu’un souhait : prendre leur revanche face à leurs professeurs.

Joé Guillaumin

Poursuivre la lecture
Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sports

[Quiz] – Connaissez-vous bien Elise Bussaglia?

Publié

le

Joueuse majeure de l’équipe de France de football féminin, Elise Bussaglia compte 177 sélections sous le maillot tricolore. Pourtant, elle demeure inconnue du grand public. Et vous, connaissez-vous bien Elise Bussaglia?

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

avez vous bien lu l'article sur Elise Bussaglia J'ai eu %%score%% bonnes réponses sur %%total%% questions

Vous avez eu moins de 10 bonnes réponses, lisez ou relisez le portrait d’Elise Bussaglia.

Poursuivre la lecture

Sports

Elise Bussaglia, une française au FC Barcelone

Publié

le

Avec le départ de Neymar et les arrivées de Dembelé et Coutinho, trois des quatre joueurs les plus chers de l’histoire du football, le FC Barcelone a affolé le marché des transferts et semble plus que jamais favori pour remporter la Liga, le championnat espagnol. Moins médiatique, la signature d’Elise Bussaglia, internationale tricolore, au sein de l’équipe féminine offre de sérieuses garanties au club catalan.

Née, le 24 septembre 1985 à Sedan, Élise Bussaglia est la première joueuse française de l’histoire FC Barcelone. Internationale tricolore, elle évolue au poste de milieu de terrain et compte plus de 170 sélections avec les bleues.

Elise Bussaglia découvre très tôt le football que pratiquent son père et ses frères. C’est d’ailleurs, à l’occasion d’un match de l’équipe d’un de ses frères qu’elle entre en jeu. « Un jour, il manquait un joueur dans l’équipe de mon frère, j’étais avec mes bottes… Ma mère m’a regardée, m’a dit : « Tu veux jouer ? » Mes yeux ont brillé, j’avais cinq ans. Ça a commencé comme ça » confie la barcelonaise à SoFoot.

C’est donc avec les garçons d’abord au club de Flize de Balan puis à Bazeille qu’elle apprend à jouer au football. Elle se montre tout de suite très douée et impose le respect aux garçons qui la sous-estimaient, comme elle le raconte à SoFoot. « Tiens, il y a une fille dans l’équipe. » Ce n’était pas normal pour eux, ils n’avaient pas l’habitude, mais à la fin du match, c’était rapidement devenu « oh non, il y a la fille » (rires). Je leur avais montré que je savais jouer ». 

Elle rejoint une équipe féminine à ses quinze ans et ne tarde pas à débuter sa carrière professionnelle. Là où les Neymar, Dembelé et Coutinho gagnent des millions d’euros chaque année, Elise Bussaglia n’a pas la même chance. Le football féminin se professionnalise mais au début de sa carrière, l’ardennaise devait travailler pour gagner sa vie. « Moi, j’ai fait une formation pour être professeur des écoles. Quand je jouais à Juvisy, je gardais des enfants le mercredi pour gagner un peu d’argent. L’été, j’ai travaillé en usine pour aussi mettre de côté. Je ne regrette pas, j’ai appris la vie pendant cette période. Quand j’étais au PSG, je travaillais dans le même temps à Carrières-sous-Poissy. C’était intense, je passais ma journée avec des enfants et je devais ensuite enchaîner avec les entraînements dans un club de haut niveau. »

Passée par Juvisy, Montpellier, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais, Elise Bussaglia a remporté à quatre reprises le championnat de France et à six reprises la coupe de France (anciennement appelée Challenge de France).

Ayant tout gagné en France, elle décide à l’été 2015 de rejoindre l’Allemagne et le club de Wolfsbourg. « Je souhaitais m’enrichir à plusieurs niveaux : la langue, la culture, voir autre chose… J’ai toujours envie de progresser et, pour moi, progresser, c’est aller voir ce qui se fait ailleurs ». Là encore, elle remporte tout ce qu’il est possible de remporter en Allemagne (championnat, coupe). Sauf la Ligue des champions.

Les statistiques en club d’Elise Bussaglia

Saison Club Matchs Buts Palmarès
2003-2004 CNFE Clairefontaine 20 1
2004-2005 FCF Juvisy 15 2 Challenge de France
2005-2006 FCF Juvisy 22 4 Championnat de France
2006-2007 FCF Juvisy 25 7
2007-2008 Montpellier HSC 22 4 Challenge de France
2008-2009 Montpellier HSC 26 0
2009-2010 Paris Saint-Germain 22 3 Challenge de France
2010-2011 Paris Saint-Germain 23 10 Titre de meilleure joueuse de Division 1
2011-2012 Paris Saint-Germain 25 2
2012-2013 Olympique Lyonnais 17 3 Championnat de France

Coupe de France

2013-2014 Olympique Lyonnais 30 6 Championnat de France

Coupe de France

2014-2015 Olympique Lyonnais 25 3 Championnat de France

Coupe de France

2015-2016 VFL Wolfsbourg 34  5
2016-2017 VFL Wolfsbourg 16 3 Championnat d’Allemagne

Coupe d’Allemagne

2017-2018 FC Barcelona 16 4

Joueuse majeure du FC Barcelone qui occupe la première place de son championnat national, Elise Bussaglia, retrouvera l’Olympique Lyonnais, champion d’Europe en titre, en mars prochain pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Poursuivre la lecture

Sports

« On peut commencer l’aïkido à tout âge »

Publié

le

Par

 

Qu’est-ce qui vous a conduit à devenir professeur d’aïkido ?

Tout d’abord je ne me considère pas comme un professeur au sens où on l’entend dans l’éducation nationale, mais comme un pratiquant amateur (qui aime) désireux de transmettre sa passion aux autres. J’anime les cours bénévolement, ce qui n’empêche en rien de pratiquer avec rigueur et sérieux.

 

Et à Cérilly ?

J’ai découvert par hasard ce dojo, et j’ai tout de suite été emballé par ce local qui est selon moi très bien conçu et représente ce que doit être un lieu où l’on étudie un art martial oriental.

 

Avez-vous enseigné ailleurs ?

Je pratique au club de Domérat et j’assiste l’enseignant du cours enfants. Il m’est arrivé d’avoir à le remplacer.

 

Comment avez-vous connu l’aïkido ?

J’ai découvert cet art lors du forum des associations de Montluçon, en 2003. Il me rappelait, par la tenue vestimentaire et par les projections le judo que j’avais pratiqué dans mon enfance et mon adolescence.

 

L’aïkido est-il un sport accessible ?

L’aïkido n’est pas un sport dans la mesure où il n’y a pas de compétitions et où on ne cherche pas à vaincre ou détruire son partenaire. Tout le monde peut pratiquer l’aïkido, hommes, femmes, enfants sans catégories d’âge ou de poids.

 

A quel âge peut-on commencer ?

J’accepte les enfants à partir de 8 ans. Avant je pense que le corps n’est pas suffisamment formé et que l’enfant manque un peu de maturité. On peut commencer l’aïkido à tout âge. Pour ma part j’avais 45 ans lorsque j’ai débuté. Il peut se pratiquer toute la vie ; au club de Domérat où je pratique aussi, le doyen du club va fêter ses 80 ans.

 

Quelles sont les principales différences entre l’aïkido et les autres sports de défense ?

Comme je l’ai dit plus haut l’aïkido n’est pas un sport de combat mais un art martial sans compétition ; on apprend à neutraliser un attaquant sans violence et en respectant son intégrité. On pratique donc avec un partenaire et non avec un adversaire. On essaye de construire son corps et son esprit dans le respect du monde qui nous entoure : respect des lieux, respect du matériel, respect des autres pratiquants et respect de soi-même. Les techniques ne peuvent être utilisées que s’il y a une attaque. L’aïkido ne peut donc pas être utilisé pour agresser autrui.

 

Contact : 

Cérilly Aïkido Ryu

1, place de l’hôtel de ville

03350 Cérilly

Asso N° W031002924

 

 

Poursuivre la lecture

Les plus lus

Copyright © 2017 Péron TV.