« Piles solidaires » : Vos piles usagées à Cérilly, de l’électricité à Tapting

Le collège François Péron est inscrit à l’opération « Piles Solidaires » édition 2017-2018, une collecte de  piles et petites batteries organisée par Screlec-batribox et Electriciens sans frontières. L’objectif est double : apprendre les enjeux du recyclage et soutenir un projet de développement durable mené à Tapting au Népal. Ainsi,  l’opération « Piles solidaires » participe au financement d’un projet hydro-électrification dans ce village situé à plus de 7 000 kilomètres de Cérilly. La mission permettra d’apporter m’électricité à trois écoles et un centre de soin.

Pour ce faire, l’objectif est de collecter 40 tonnes de piles usagées. Les élèves du collège sont invités à rapporter au CDI les piles et batteries usagées. Attention, nous ne sommes pas en capacité de récupérer les batteries de voitures et encore moins de tracteurs.

Un concours est organisé au sein du collège entre les classes A, les classes B et les personnels et professeurs.  Les classes de 6A, 5A, 4A et 3A doivent déposer leurs piles dans la boîte des A et les 6B, 5B, 4B et 3B déposeront les leurs dans la boite B. Les personnels et les professeurs ont aussi leur propre boîte.

Ci-dessus, les trois batribox dans lesquelles, les élèves des classes A et B sont invités à déposer leurs piles usages, ainsi que celle dévolue aux personnels et enseignants.

 Tous les vendredis les boîtes des A, B et celle des personnels et des professeurs seront pesées.

Nous comptons sur la participation de tous.

 

 

Recycler ses piles c’est :

  • éviter de gaspiller des ressources naturelles rares ou présentes en quantités limitées dans la nature comme le fer, le zinc ou le nickel dont l’extraction est particulièrement polluante.
  • limiter tout risque de pollution des sols et réduire l’impact environnemental sur la faune et la flore.
  • produire, après recyclage, des alliages et des métaux à valeur ajoutée (Acier, Zinc, Plomb, Cobalt ou Cadmium, etc…) qui seront utilisés dans de nombreuses industries.
  • éviter d’introduire des traces de métaux lourds dans les ordures ménagères encore contenus dans certains types de piles et batteries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :