Connect with us

Vie au collège

Qui est-il vraiment ? (M.Deshayes)

Publié

le

Professeur d’anglais depuis 10 ans, Monsieur Deshayes enseigne au collège François Péron de Cérilly depuis trois ans. Cette année, il est le professeur principal des 6ème B. Il a accepté de répondre aux questions d’Eglé Carteron, élève de 5ème B. 

Que préférez-vous dans votre métier ?

C’est un métier dans lequel on peut voir les élèves progresser et s’épanouir. On peut aussi partager une ouverture culturelle et les aider à trouver leur propre voie.

Depuis combien de temps faites-vous ce métier ?

Depuis 10 ans.

Et au collège de Cérilly ?

C’est ma troisième rentrée.

Que préférez-vous dans ce collège ?

C’est un collège à taille humaine où les élèves ont la chance d’être peu nombreux et où règne une bonne ambiance.

Que voudriez-vous changer ?

Il faut recycler le papier !

Quel élève étiez-vous au collège ?

Je n’étais pas toujours très attentif, mais j’étais sérieux et timide.

Quelle matière préfériez-vous ?

Je préférais l’Histoire. 

Avez-vous hésité entre devenir professeur d’Histoire et professeur d’anglais?

Oui j’ai dû faire un choix après une grosse hésitation mais j’ai finalement choisi l’anglais.

Poursuivre la lecture
Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Développement Durable

Le recyclage une culture commune impulsée par les éco-délégués

Publié

le

Réalisé par les élèves de la rédaction de Péron TV, le livre d’or des éco-délégués du collège François Péron de Cérilly met l’accent sur les actions de recyclage conduites au sein de l’établissement : piles et petites batteries, cartouches d’encre d’imprimante, instruments d’écriture. Chacune de ces collectes s’inscrit dans une démarche éco-solidaire.

Engagé de longue date dans un projet de recyclage du papier, le collège s’est doté, cette année, d’un outil de production de briquettes de chauffage.

Grâce à l’implication des élèves, des enseignants et des agents, le recyclage devient une culture commune.

Poursuivre la lecture

Sports

L’Association Sportive de Cérilly à la recherche d’un nouveau logo

Publié

le

L’Association Sportive du Collège François Péron de Cérilly est en quête d’un nouveau logo. A cet effet, les professeurs d’Education Physique et Sportive et d’Arts Plastiques ont lancé un concours ouverts à tous : élèves, parents, enseignants, etc…

Poursuivre la lecture

Culture

La magie des fées auvergnates s’invite au collège

Les collégiens ont assisté à la première représentation du nouveau spectacle des colporteurs de couleurs. 

Publié

le

Les collégiens ont assisté à la première représentation du nouveau spectacle des colporteurs de couleurs. 

Le jeudi 17 décembre à la veille des vacances scolaires, en plus du repas de Noël, les élèves du collège François Péron ont pu apprécier le nouveau spectacle de la compagnie les Colporteurs de couleurs, créée en 2016.

En raison du protocole sanitaire qui proscrit le brassage entre les classes, les artistes ont accepté de jouer le spectacle à quatre reprises au cours de la journée. De sorte à ce que chaque élève du collège puisse assister à une représentation. Une situation rendue possible par les efforts de la compagnie et du F.S.E qui a offert ce spectacle aux élèves.  

Inspiré par les contes auvergnats, le spectacle, Les fées volcaniques, a été monté durant le confinement. Véronique Bacher, seule sur scène, incarne plusieurs personnages, dont la fée des eaux. Une façon de faire passer un message sur l’importance de l’eau sur la Terre.

Les élèves ont particulièrement apprécié ce moment. Ainsi, Cricylia Colas, élève de 3ème, a été sensible au décor et aux costumes qui plongent les spectateurs « dans un monde de rêves ». Entièrement conçu par les artistes, le décor, prend place sur un brancard de la seconde guerre mondiale, chiné sur une brocante, surmonté d’une bibliothèque.

Les élèves ont quitté le gymnase, transformé pour l’occasion en salle de spectacle, envoutés par cette atmosphère féérique. Ramenant avec eux un peu de magie.

Article rédigé par Manon Mayer, Jeanne Pointud et Loric Reby.

Article publié dans l’Echo du Berry du 28 janvier 2021

Poursuivre la lecture

Entretien avec M. le recteur de l’académie

Suivez-nous sur Twitter

Archives

Les plus lus